Saint-Chamas

Ce blog sans prétention,est destiné à la présentation de la Provence telle que je la vois mais priorité à Saint-Chamas, mon village d'adoption.

SITUER SAINT-CHAMAS

http://www.web-provence.com/infos/saint-chamas-2.htm
1982, ma famille s'installait à Saint-Chamas.
C' était un petit village de 3000 habitants, aujourd'hui, il s'est agrandi, il s'étire partout où il peut, coincé qu'il est entre l'Etang de Berre et les collines environnantes et il abrite plus de 7000 âmes.
Il gardera son art de vivre provençal tant que le coeur du village vivra, tant que les petits commerces garderont portes ouvertes.

Poème de Vette de Fonclare dans Cités Provençales.

http://poemes-provence.fr/saint-chamas/

Saint-Chamas

Blotti au pied de sa falaise
Tout entravée dans un filet
Pour qu’une pierre, à Dieu ne plaise,
Ne joue à en dégringoler,

C’est un village de Provence.
Un long aqueduc le surplombe,
Illuminé en transparence
Par le soleil quand le soir tombe.

Une horloge y est installée
Etrangement sur le mur roux,
Elle ponctue la vie réglée
Du village sous son Baou.

La Touloubre non loin de là
S’attarde sous le pont romain,
Puis elle poursuit au delà
Pour aller se perdre non loin

Au creux des eaux de l’étang gris.
Saint Chamas se repose et dort
Sous le ciel sombre de la nuit
Tout pointillé de taches d’or.

http://poemes-provence.fr/

29 avr. 2009

L'Aqueduc de Boisgelin

Cet aqueduc verra le jour, grâce au Cardinal Raymond de Boisgelin , nommé archevêque d'Aix mais aussi président des Etats de Provence, en 1770.
- Article paru dans le quotidien "La Provence" -
L'aqueduc sera mis en service en 1784.


Partie de l'aqueduc de Boisgelin , Quartier Journet, à l'entrée du Village. Ce morceau est exempt de constructions envahissantes, il est longé par la voie ferrée. Notre curé, le Père Joseph de Boisgelin peut encore admirer l'oeuvre de son arrière grand -oncle.

7 commentaires:

Yannick a dit…

Bonjour Jackie de belles photos pour un aqueduc qui les mérites. Cet aqueduc se situe toujours à St Chamas?

Amitiés Yannick

FIL a dit…

Joli poême Jackie et toujours de belles photos.
Bisous.
Fil.

Jackie a dit…

Yannick, oui, bien sûr, et il traverse tout le village, avec + ou - de bonheur, puisque qu'il amène l'eau par le Pont de l'Horloge aux quatiers situés de l'autre côté du Baou. Je dois encore faire une ou 2 photo pour le décrire.

merci de ton intérêt.

Amitiés. Jackie

Jackie a dit…

Fil, merci beaucoup !J'ai demandé à Vette de Fonclare de publier son poème et elle m'a demandé si pouvais faire quelque chose auprès du Maire à qui, elle avait proposé gracieusement son oeuvre. J'ai inondé toutes mes connaissances de mails et ça a fonctionné ! Je suis très contente pour mon village et pour la poèsie. ...mon petit moment de gloire :)

Merci de tes visites. Amitiés. jackie

Gaetan a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Jackie a dit…

Gaétan, merci pour ce commentaire élogieux. Les couleurs sont celles de mon village, toutes en douceur grâce à ses pierres et l'ocre des façades et celles que le soleil et le mistral veulent bien nous prêter.

Comment allez-vous, toi et Mariette ??

Bise. Jackie

bises

Gaetan a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.